9788426402424

 

Editorial Vintage español , 2015, 500 pages

ISBN : 978-1101912492

 

Sofía Segovia est une écrivaine mexicaine, née en 1965 à Monterrey. Après des études de communication et journalisme à l’université de sa ville natale, sa passion pour le théâtre et la littérature ont donné une autre orientation à sa vie. Elle a écrit des scénarios de comédies et de comédies musicales, et travaillé avec des troupes de théâtre.  Elle vit et travaille encore avec sa famille à Monterrey où elle anime des ateliers littéraires. Son premier roman « Noche de huracàn » est paru en 2010. « El murmullo de las abejas » est son deuxième roman, paru chez Vintage Español en 2015 après le grand succès de l’édition mexicaine chez Lumen. Son troisième roman, « Peregrinos » paru chez Lumen au Mexique sera disponible en Espagne à la fin mai 2018. 

 

Nous sommes au début du 20e siècle dans le nord du Mexique, dans la petite ville de Linares. Le contexte est important : c'est celui de la Révolution puis de la réforme agraire.

« Olvidó el hambre. Olvidó el frío.

Y así, fuera de la vista del patrón, que no se había detenido a esperar la llegada de su obediente peón, padre e hijo observaron al otro padre y al otro hijo batallar para hacer cinco pozos mal hechos, y al verlos, campesinos torpes, altos, blancos y elegantes, corroboró lo que siempre había creído : el campo le pertenecía al que lo trabajaba, al que sabía hacer las cosas, al que sabía sembrar, y no al que lo supervisa todo desde arriba de un caballo sin ensuciarse las manos.

- Esta tierra es mía. »

C'est l'histoire d'un jeune garçon un peu spécial, nommé Simonopio, que la famille Morales découvre un jour abandonné dans la montagne, accompagné d'un essaim d'abeilles qui le protège... Ils adoptent le nouveau-né et à partir de ce moment, leur vie et celle du village va changer.

Sofía Segovia a un réel talent de conteuse. Elle parvient magnifiquement à nous faire sentir et ressentir les ambiances, les sons, les parfums,... Et de nombreux passages de ce roman évoquent les plus grands auteurs du réalisme magique. J'ai été complètement captivée par cette lecture !

« Lo despertó un aroma indefinido, atrayente e irresistible, un aroma que viajaba ayudado por el viento de la mañana o por las alas de las abejas. Entonces lo supo : esto era lo que las llamaba a hacer el largo viaje diario. Ese era su tesoro y él estaba cerca de verlo y de tocarlo por primera vez. »

Mais ce roman nous invite également à réfléchir à ce qui est présenté comme l'essentiel dans nos vies : la nature, la terre natale et la famille.

« - Toma todo el dinero de mi billetera, pero cuéntale esta historia a mis hijos. La saben sólo a pedazos. Ya es hora de que la conozcan completa. Diles que los quise tanto, que por ellos valieron la pena los años que pasé sin ver a mi hermano. Diles que caminen por la sombra. Que escuchen con los oídos, porque la vida nos habla a todos y sólo debemos saber y querer escucharla, verla, sentirla. »

Une auteure à découvrir absolument, d'ailleurs son troisième roman vient de sortir au Mexique, intitulé Peregrinos.

Et "El murmullo de las abejas" n'est pas encore traduit en français, alors avis aux amateurs ! Ce roman le mérite ! 

 

NB : Cet article a déjà été publié dans « Version libre » le blog de l’association « Les Collecteurs » de Montpellier : http://versionlibreorg.blogspot.com.uy/2018/04/el-murmullo-de-las-abejas-de-sofia.html 

provincia_201614_1937802610